vendredi 16 janvier 2015

46ème SketchCrawl : un crayon brisé, c'est deux crayons pour croquer !


Les SketchCrawl se suivent et ne se ressemblent pas. Et c'est tant mieux. Après la chaleur d'octobre, c'était donc la neige et le soleil de ce «presque février», qui auront éclairé la quatrième édition à Gap de cette journée mondiale du croquis.
Nombreux sont ceux qui, craignant sans doute que les trottoirs ne fussent gelés, ont ainsi renoncé à risquer leur crayon sur le papier glacé. Il est vrai qu'un crayon qui glisse et qui chute peut alors faire mauvaise mine.
Les croqueurs de notre association ne sont ni caricaturistes, ni créateurs de BD, mais de simples croqueurs «urbains», «naturalistes», des croqueurs de l'instant.
Nous nous sommes donc tous retrouvés dans deux lieux que les gapençais reconnaîtront sur le diaporama des dessins. Bien au chaud, serrés les uns contre les autres, fidèles en cela à l'amicale injonction imprimée en tête d'une affiche en hommage à CHARLIE au Festival d'Angoulême 2015:

"Rapprochons-nous du dessin, pour que le dessin nous rapproche"

LIENS pour consulter les éditions:
SketchCrawl à Gap
SketchCrawl dans le monde entier


DIAPORAMA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire