vendredi 15 janvier 2016

SketchCrawl #50, sans la moindre nuance de gris


Non, gris, le ciel ne l'était pas pour cette 50ème édition (8ème à Gap) de la journée mondiale du croquis ; au contraire, le soleil invitait les chalands, nonchalants, à s'attarder dans les allées du Marché. L'atmosphère printanière, quelque peu grisante, avait de quoi stimuler et donner des couleurs à nos crayons et à leur grise mine.
Le matin, nous nous sommes réunis dans le café Carnot autour d'un café ou d'un chocolat, boissons dont nous ne redoutions aucune griserie qui aurait pu être fatale à la rectitude de nos traits.
L'après-midi, c'est au Musée que nous nous sommes retrouvés une nouvelle fois. Après les Chats Pelés, d'autres animaux qui ne l'étaient pas - pelés s'entend - nous ont offert leur pose définitive ; bonjour, veau, vache, cochon, couvée.







Un chien Saint-Bernard, populaire paraît-il dans les vallées des Grisons, veillait sur nous ; son regard était si tendre, sa pose si naturelle, qu'on en oubliait presque qu'il était... naturalisé.


Et puis, il fallut prendre une «ferme» décision : sortir, na-tu-relle-ment.

LA SUITE des croquis...

SketchCrawl #50 (Gap)
SketchCrawl #50 (le monde entier)

DIAPORAMA...